Peintre-Pastelliste (n° siret : 510 561 301 00019)

J’ai le plaisir, pour la 3ème fois, d’être sélectionnée par l’IAPS aux Etats-Unis pour le 31ème concours/expo virtuel avec 2 tableaux : « Arthur façon Inuit » et « Elle va moins bien marcher…forcément ! » (151 sélectionnés sur 1214 présentés)
(en 2014 avec « Le p’tit tailleur d’cailloux »et en 2016 avec « Solitude »).

 

L’IAPS (International Association of Pastel Societies) est une association internationale regroupant les sociétés de pastel qui existent dans le monde pour promouvoir le médium du pastel sec et pour améliorer la communication entre les artistes pastellistes dans le monde entier.

Grâce à cette 3ème sélection, j’ai maintenant 3 points et il m’en faut encore 2 pour prétendre au titre de « Master Circle ».
En effet, pour recevoir la désignation de « Master Circle », les artistes doivent accumuler 5 points. Les points peuvent être obtenus comme suit : 1 point pour l’acceptation dans toute exposition IAPS, peu importe le nombre de peintures acceptées, et 1 point pour tout prix donné par le jury dans une exposition IAPS.

Les prix seront donnés début décembre.

 

Publicités

La 1ère Exposition Internationale de Pastel organisée par l’association PASIT a eu lieu du 18 au 31 octobre dernier à Tivoli (Rome) et j’ai eu l’immense plaisir d’y avoir été sélectionnée avec 2 tableaux « Voyage délétère » et « Solitude ».

Profitant de l’occasion, j’ai passé 8 jours en Italie à visiter les lieux renommés tels que :

  • à Tivoli : la Villa d’Este, la Villa Gregoriana et la Villa Adriana
  • à Rome : les Musées du Vatican, la Chapelle Sixtine, la basilique St Pierre, le Colisée, le forum latin, le Capitole, la fontaine Trevi

Quelques photos pour vous donner un petit aperçu :

  • Villa d’Este

 

  • Villa Gregoriana

 

  • Musées du Vatican, basilique St Pierre

Malheureusement, je n’ai pas de photos de la Chapelle Sixtine (interdiction absolue d’y faire des photos)

 

  • Colisée

 

  • Capitole

 

  • Fontaine de Trevi

 

 

  • Villa Adriana

Hier soir avait lieu le vernissage du 83ème Salon Biennal organisé par la Société des Beaux-Arts du Périgord.

70 artistes toutes techniques présentaient environ 170 tableaux et sculptures. Après les discours d’usage du maire de Périgueux, Antoine Audi, de la Vice-Présidente du Conseil Départemental de Dordogne, Mireille Bordes, le président de la Société des Beaux-Arts, Patrick Galli, a présenté les 2 invités d’honneur, Christian Eurgal et Jean-Paul Surin, rendu hommage à 4 sociétaires disparus (Pierre Borde, Jean-Pierre Delsahut, Gilbert Penalva et Jacques Poncharal) et remis les prix et distinctions :

  • Grand Prix du Salon : Annie Cassez, pastelliste
  • Prix Périgord : Sylvie Paulic
  • Médaille de Peinture : Yann Argentin
  • Médaille de Dessin, Aquarelle, Gouache, Pastel, Gravure et œuvres sous verre : moi-même
  • Médaille de Sculpture : Michel Alalinarde
  • Mentions spéciales du Jury : Alain Pestourie, pastelliste – Jean-Claude Rouyer, sculpteur – Yann Valiani, catégorie « nos jeunes ont du talent »

En outre, Philippe Belair, sculpteur, s’est vu remettre la distinction de la Ville de Périgueux et Stéphane Jadot (Grand Prix du Salon en 2015) a reçu la médaille du Conseil Départemental.

  • Invités d’honneur 

 

  • Photos de l’expo 

 

 

 

  • Mon prix :

La Société des Beaux-Arts du Périgord organise son 83ème Salon Biennal du 4 au 22 novembre prochains au théâtre de Périgueux (24) avec comme invités d’honneur Jean-Paul Surin et Christian Eurgal et j’ai le plaisir d’y participer avec 3 tableaux de ma série « épaves ».

Le vernissage aura lieu le vendredi 3 novembre à 18h dans la salle Floirat du théâtre et vous y êtes cordialement invités.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La 1ère Exposition Internationale de Pastel, organisée par l’association PASIT, sous la houlette de son président, pastelliste espagnol renommé, Rubèn Belloso Adorna, se tient depuis le 18 octobre, et jusqu’au 31 octobre, à Tivoli (Rome) dans un bâtiment datant du 17ème siècle (qui abritait d’anciennes écuries) et nommé « Scuderi Estensi ».

Un grand merci à lui et à toute son équipe, Montse JaraMarinella Paolini et Tina Guerrisi, pour ne citer qu’elles, pour avoir mis sur pied, pour la 1ère fois, une exposition aussi importante et aussi prestigieuse, avec des artistes de tous pays ! Merci également pour leur accueil et leur gentillesse !

Scuderi Estensi (la façade)

Scuderi Estensi (avant l’ouverture du vernissage)

 

 

 

 

 

 

 

L’entrée de la salle

lors du vernissage (photo empruntée à une exposante)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le vernissage s’est déroulé vendredi dernier à 19h et un public nombreux y assistait. Après la visite de l’expo, les discours (du président Rubèn Belloso, du représentant de la ville et de l’invitée d’honneur, Catherine Hutter), nous avons eu le plaisir d’écouter la soprano Ilaria Ziccarelli accompagnée au piano-forte par Sergio Oliva pour un petit récital avant la remise des prix.

 

  • Prix :

12 prix ont été décernés pour les artistes amateurs et 14 pour les artistes confirmés

Premiers Prix

Autres prix

 

  • Photos de l’expo

(une fois encore, désolée pour les reflets, pas toujours facile de faire de belles photos, tout dépend de la disposition des tableaux et de leur éclairage…de toutes façons, comme toujours, quand c’est possible, mieux vaut les voir en vrai)

 

 

  • Photos-souvenirs :

 

Très heureuse de participer à cette aventure et, en même temps, grâce à cette expo, d’avoir découvert Tivoli, Rome et leurs richesses !

Hier soir avait lieu le vernissage du Salon de Pastel en Yvelines au Chesnay,

  • tout d’abord dans le théâtre pour la présentation du Salon par l’adjointe au maire chargée de la culture, Florence Guy-Coquille et par la présidente de « Pastel en Yvelines », Dany Dangelser, et la remise des prix
  • puis dans la salle d’exposition Maurice Cointe pour le pot de l’amitié, l’occasion de découvrir les 250 tableaux des 93 exposants  et retrouver beaucoup d’amis de la grande famille des pastellistes.

1) L’invitée d’honneur : Nathalie Picoulet

 

2) Prix remis : 11 au total

Prix de la Municipalité : Dany Denis pour « La gare d’Austerlitz »
Prix du Département : Anne-Marie Gallo pour « Honfleur »
Prix du Lion’s Club : Michèle Le tiec pour « Mouvements, tourbillons »
Prix des Pastels Girault : Maryline Zurfluh pour « Reflet paisible »
Prix de l’Artisan Pastellier : Tal pour « La vérité »
Prix des Pastels Blockx : Christian Michaut pour « Memphis, le chat »
Prix Sennelier : Jean-Jacques Hauser pour « Pivoines »
Prix de l’Eclat de Verre : Churiah pour « Hom »
Prix Géant des Beaux-Arts : Jean Dinant pour « Pop-corn »
Prix Cadre en Vie : Daniel Carlier pour « New York I »
Prix Pastel en Yvelines : Eva Maqueda pour « Série toiles III »

 

3) Photos de l’expo :
(J’ai pris mes photos lors du vernissage (l’exposition n’étant pas ouverte auparavant au public), il m’a été difficile de faire comme habituellement, classement par artiste, je me faufilais entre les visiteurs, nombreux, et ce n’était pas très commode…j’espère n’avoir oublié personne, si c’est le cas, désolée !)

Profitant de l’occasion d’être en région parisienne pour le Salon de Pastel en Yvelines au Chesnay, je me suis précipitée hier sur celle dont tous les médias et tous les pastellistes parlent en ce moment, à savoir « l’Art du Pastel de Degas à Redon » au Petit Palais à Paris.

Lieu splendide, présentation de l’expo et mise en valeur des tableaux, sublimes. Admiration et respect pour des pastellistes peu connus, que j’ai découverts et qui ont fait de superbes réalisations.

Par contre, je trouve que le titre « l’Art du Pastel de Degas à Redon » est un peu surfait et surtout accrocheur, car de Degas, on ne découvre que 2 tableaux, pas des meilleurs, et dont un réalisé à la fin de sa vie alors qu’il était presqu’aveugle.

Ceci dit, j’ai beaucoup apprécié un certain nombre de tableaux comme « Portrait de la princesse Radziwill » d’Elisabeth Vigée Le Brun, qui figure en bonne place puisqu’il se situe à l’entrée de l’expo et « Sur champ d’or » de Charles Léandre, qui illustre l’affiche ou encore « La Sauvagesse » de Caroline Baily pour ne citer que ceux-là.

  • Sur le pastel :

 

  • Photos de l’exposition :

(après chaque œuvre, la légende du tableau avec le nom de l’auteur et le nom du tableau)